E.Vivenot-Atmospheres-3777
Michel Spiro parrain de la 8ème édition du Festival Atmosphères

Nous avons l’honneur de vous annoncer le parrain de cette 8ème édition du Festival Atmosphères : Michel Spiro.

Engagé en faveur du développement durable et de la transmission des connaissances, ce grand physicien est signataire du pacte finance-climat pour l’Europe, membre du comité scientifique du Festival Atmosphères aux cotés de Hubert Reeves et Jean Jouzel, il était venu nous présenter en 2013 le concept de la coopétition (un nouveau modèle alliant coopération et compétition) mis en œuvre au CERN et a participé aux LabOrigin’s de Marie-Odile Monchicourt au festival, en 2015 et 2016.

©Arnaud CAILLOU - L'Oeil Témoin - Contacts@loeil-temoin.com

Son parcours :

Michel Spiro, Directeur de Recherche émérite, Président Désigné de IUPAP (International Union for Pure and Applied Physics), Vice-Président de la Société Française de Physique, Fellow of the European Physical Society a été de Janvier 2010 à Décembre 2012, Président du Conseil du CERN, la plus haute autorité de l’Organisation.

Ancien élève de l’Ecole Polytechnique (X66), Michel Spiro passe sa thèse de doctorat ès sciences à Saclay, au CEA, où il entre en 1970.

Il a enseigné à l’école polytechnique de 1983 à 1999. Il en est membre du Conseil pour l’Enseignement et le Recherche depuis 2013.

Ses premières recherches en physique des particules le conduisent à participer à la découverte des bosons intermédiaires W et Z (expérience UA1). Il se dirige ensuite vers l’étude des particules en provenance du cosmos en participant à l’expérience Gallex de détection des neutrinos solaires et , comme porte-parole, à l’expérience de recherche d’objets sombres (E ros). La qualité de ses recherches lui vaut de nombreux  prix.  Il a écrit de nombreux livres.

Parallèlement à ses activités scientifiques, Michel Spiro a enseigné en qualité de maître de conférences à l’École polytechnique de 1983 à 1999, puis au DEA de physique théorique de Paris.

Il a été président du comité scientifique des expériences auprès du LEP (Grand collisionneur électron-positon du Cern) de 1998 à 2001 avant de devenir en 2002, chef du Dapnia, département d’Astrophysique,  de physique des Particules, de physique Nucléaire et d’Instrumentation Associée au CEA, puis directeur de l’IN2P3 (Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules) au CNRS et Délégué scientifique français au Conseil du Cern depuis 2003 jusqu’à fin 2009.

Il est chevalier de la légion d’honneur et officier de l’ordre du mérite.